Breaking news:

Ce rapport, pour lequel des recherches ont été menées conjointement par Amnesty International et African Resources Watch (Afrewatch), examine les...

Le 07 décembre 2015, s’ouvre en appel devant le Tribunal de Grande Instance de Kipushi, dans la province du Haut-Katanga l’affaire Ministère Public...

mine ouverte

Devant l’auditoire constitué des journalistes de plusieurs maison de presse, des représentants des ONG des droits de l’homme, des victimes des démolitions de Kawama et des membres du Conseil des...

L’Etat congolais a l’obligation de protéger les droits des populations du quartier Wantashi contre les impacts négatifs des activités minières de la Société Minière du Katanga (SOMIKA)

Dans la nuit du 02 au 03 avril 2017 vers 20heures, les bassins de retenu des rejets des acides de SOMIKA avait débordé et inondé plusieurs dizaines de ménages dont les parcelles sont situées à près de 10mètres de l’usine.

Mutanda Mining should assume responsibility for polluting the Luakusha River and the Kando Lake and for destroying population’s farms

L’entreprise Mutanda Mining doit assumer ses responsabilités face à la pollution de la rivière Luakusha et du lac Kando et la destruction des champs des populations locales

ANALYSE DU PROJET DE RAPPORT ITIE-RDC 2015

Pages