Breaking news:

Article

Une grave négligence dans la mine de KOV , appartenant à l’entreprise minière Kamoto Copper Company (KCC) , cause la mort de 8 personnes dont une inconnue

COMMUNIQUE DE PRESSE N°001/AFREWATCH-ADDH/03/2016

African Resources Watch (AFREWATCH) et Action pour la Défense des Droits Humains (ADDH) deux organisations de défense et de promotion des Droits de l’Homme, spécialisées sur les questions des ressources naturelles sont préoccupées par le manque de communication entourant le cas d’éboulement survenu dans la mine de KOV, de l’entreprise minière Kamoto Copper Company (KCC) en date du 8 mars 2016,à Kolwezi, dans la Province du LUALABA en République Démocratique du Congo.

En effet, à 5h45 du mardi 08/03/2016 dans la mine de KOV, un éboulement est survenu, causant la mort de 8 personnes. L’entreprise ne reconnaît pas la 8èmepersonne. C’est ainsi que lors de la conférence de presse tenue par le président du conseil d’Administration de KCC, il avait présenté un bilan provisoire de 2 morts et 5 autres disparues

Lire tout le document pdf