Breaking news:

Article

Atelier portant évaluation des recommandations sur la présence, le travail et l'exploitation des enfants dans les sites miniers artisanaux de la RDC

L’Examen Périodique Universel est un mécanisme unique du conseil des droits de l’homme ayant pour but d’améliorer la situation des droits de l’homme dans chacun des Etats membres des Nations Unies.[1]

Par ce mécanisme, la situation des droits de l’homme de tous les pays membres des Nations Unies est examinée tous les cinq ans et 42 Etats sont examinés par année lors de trois sessions de l’Examen Périodique Universel de 14 pays chacune. Ces sessions se tiennent généralement en janvier/février, Avril/Mai et Octobre/Novembre.

Cependant, lors de l’évaluation de la RDC en 2019,  AFREWATCH, BEST, ACIDH et CREDDHO, tous partenaires du FDHM ont organisé en date du 27 au 28 Août 2018 dans la province de Kinshasa, un atelier d’échange sur l’une des  recommandations formulées à la RDC lors de la session de 2014 liée à la présence, le travail et l’exploitation des enfants dans les sites miniers artisanaux de la RDC .

Cet atelier d’échange avait pour objectifs principaux de valider le draft   du rapport alternatif  produit par la synergie composé de AFREWATCH, BEST, ACIDH et CREDDHO ainsi que de produire un document de plaidoyer (Rapport alternatif) destiné au HCDH (EPU) reprenant les priorités et les recommandations des OSC pour l’amélioration de la recommandation liée à la présence, le travail et l’exploitation des enfants dans les sites miniers artisanaux en RDC.

 A cet effet, la synergie à rencontré  les missions diplomatiques à Kinshasa  qui ont eu à formuler les recommandations à la RDC lors de la session dernière en leur remettant le rapport Alternatif adopté en plénière lors des échanges et qui a fait sujet de soumission au HCDH.

Au total, 8 missions diplomatiques ont été rencontrées y compris 11 11 11 qui est une organisation internationale ayant un statut d’observateur à l’Examen Périodique Universel.