Breaking news:

Article

Accroître la transparence dans le secteur minier en RDC par la divulgation des fonds de sûreté financière de réhabilitation de l’environnement

Un rapport de Emile LONGA WEMBELO

La présente étude a pour objectif principal  de contribuer aux efforts d’accroissement de la transparence  et de la bonne gouvernance dans le secteur extractif. Concrètement, l’étude a questionnée l’existence ou non des pratiques dedivulgation des Fonds de la sureté financière des projets miniers en République Démocratique du Congo. Cette divulgation permettra aux communautés locales, qui vivent au quotidien des pollutions environnementales, d’engager les débats et de demander des comptes aux gouvernants sur la gestion des fonds pour la réhabilitation de l’environnement des sites miniers.

Les résultats de la recherche sont également de nature à mettre en relief l’opacité des informations  sur la gestion des fonds de sûreté financière ainsi que les faiblesses dans la loi minière. L’obligation s’impose au gouvernement et entités décentralisées de rendre public les informations des fonds de sûreté financière. Cela permettrait de rassurer  les populations impactées par des activités minières dans la mise en œuvre des travaux de réhabilitation de l’environnement dans l’hypothèse où l’operateur minier aurait failli.

Télécharger le rapport